Proche-Orient: raid aérien contre une base palestienne pro-syrienne

MDEIREJ - L'aviation israélienne a bombardé une base du mouvement palestinien pro-syrien FPLP-CG dans la plaine libanaise de la Bekaa (est). L'Etat hébreu a également menacé d'éliminer le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah.Israël a effectué une série de raids dans la région ainsi que sur la route de montagne entre Beyrouth et Damas, a annoncé la police libanaise. L'un des bombardements a visé la base militaire du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG) d'Ahmad Jibril, située à Qoussaya, à moins de deux kilomètres de la frontière syrienne.Cette base militaire est l'une des deux du FPLP-CG au Liban, l'autre se trouvant près de la localité de Naame, à 15 km environ au sud de Beyrouth. C'est la première fois que des positions palestiniennes pro-syriennes sont prises pour cible par Israël depuis le début de son offensive au Liban mercredi. On ignore dans l'immédiat si ce raid a fait des victimes.L'aviation israélienne a bombardé dans la nuit la route Beyrouth-Damas, rendant impossible la circulation automobile, et le départ de nombreux civils libanais et arabes qui tentent de fuir Beyrouth par la frontière libano-syrienne.Elle a également bombardé à l'aube la région de Naqoura, proche de la frontière libano-israélienne, tirant quatre missiles air-sol, selon la police. Les raids aériens s'étendaient en début de matinée sur la route côtière reliant le sud de Beyrouth au Liban sud.Le ministre israélien de l'intérieur Ron Bar On a par ailleurs menacé vendredi de mort le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah. "Nasrallah a lui même tranché son destin (...) Nous règlerons le moment venu nos comptes avec lui", " a déclaré le ministre à la radio publique. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.