Proche-Orient: ouverture du point de passage de Rafah

RAFAH - Le leader palestinien Mahmoud Abbas a présidé l'ouverture officielle du point de passage de Rafah entre l'Egypte et Gaza. Pour la première fois depuis l'occupation de la bande de Gaza en 1967, les Palestiniens sont libres de se rendre à l'étranger. "Je crois que c'est un jour très important. Les Palestiniens vont gérer leur frontière. C'est un très gros travail. Je pense que la volonté existe de tenter de le remplir", a déclaré l'émissaire spécial de l'Union européenne (UE), Mark Otte. Aux termes d'un accord conclu entre Israël et l'Autorité palestinienne grâce à la médiation de la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, une équipe de policiers frontaliers européens assistera les douaniers palestiniens. Les Palestiniens cherchant à se rendre en Egypte ne pourront le faire dans un premier temps que dans une "fenêtre" de temps de quatre heures. Ils devront attendre la mise en place des 70 inspecteurs européens, dans une quinzaine de jours. Durant cette première phase, le quota des passages quotidiens a été fixé à un demi-millier de personnes. Du temps de l'occupation israélienne, les Palestiniens devaient attendre durant des heures avant de pouvoir passer, en raison de la fouille et de l'interrogatoire méticuleux auxquels ils étaient soumis de la part des soldats de Tsahal. Parfois, le terminal était fermé pour des mois par Israël en raison des tensions ou des violences dans cette zone du sud de la bande de Gaza. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.