Proche-Orient: Israël multiplie les raids au Liban avant la trêve

JéRUSALEM - Israël a multiplié ses raids au Liban avant l'arrêt des combats lundi. Mais son offensive visant à contrôler la zone frontalière du Liban sud jusqu'au fleuve Litani, se heurte à la résistance du Hezbollah. Selon Al-Arabiya, sept soldats ont été tués.Ils viennent s'ajouter aux 24 militaires morts samedi. Côté libanais, les combats qui font rage sur plusieurs fronts dans le sud du pays, ont fait au moins 17 morts, la plupart civils, et 44 blessés.Des milliers de soldats israéliens, appuyés par l'aviation et l'artillerie, ont été acheminés depuis samedi dans le sud du Liban. Les combats terrestres se concentrent surtout autour de Ghandouriyé et à Yater, une colline à 6 kilomètres à peine au nord de la frontière où un hélicoptère israélien a été abattu.Les Israéliens avaient pris samedi Ghandouriyé, une hauteur stratégique qui surplombe le fleuve Litani à 22 kilomètres à l'est de la ville côtière de Tyr, mais ne semblent pas avoir progressé depuis en direction du fleuve. Les combats se poursuivaient dimanche.Au sud de Tyr, l'artillerie, l'aviation et la marine israéliennes ont pilonné la côte, pour couvrir la progression de l'infanterie et des blindés vers le nord, en direction de cette ville dont les abords subissent un bombardement incessant.La banlieue sud de Beyrouth, un bastion du Hezbollah, a été elle aussi la cible de nouveaux bombardements. Cette offensive d'envergure a été lancée samedi en dépit du vote au Conseil de sécurité.Mais Israël, qui avait annoncé vouloir "nettoyer" le Liban sud du Hezbollah, n'a jamais réussi à mettre en déroute la milice chiite en un mois de guerre. Le Hezbollah continue quotidiennement à tirer ses roquettes sur le nord d'Israël. Plus de 170 de ces engins ont été tirés dimanche, faisant un tué et neuf blessés.Le conflit a causé d'énormes destructions au Liban, fait plus de 1100 morts dans ce pays et déplacé plus de 900'000 personnes, soit le quart de sa population. Côté israélien, une centaine de soldats et 41 civils ont été tués. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.