Proche-Orient: début des élections législatives palestiniennes

RAMALLAH - Le vote a commencé en Cisjordanie et dans la bande de Gaza pour les deuxièmes élections législatives palestiniennes de l'histoire. Le scrutin est âprement disputé par le Fatah au pouvoir et les radicaux du Hamas.Un millier de bureaux de vote disséminés en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, notamment dans les écoles, ont ouvert leurs portes à 07h00 (06h00 suisses) pour accueillir les quelque 1,35 million de Palestiniens appelés à participer au scrutin.A Jérusalem-Est, cinq bureaux de vote ont ouvert leurs portes à la même heure sous la surveillance de 2000 policiers israéliens déployés dans toute la partie annexée de la ville sainte.Le vote doit s'achever à 19h00 (18h00 suisses). Des premiers résultats officiels pourraient être publiés jeudi, voire vendredi, mais une estimation pourrait être donnée avec la fin du scrutin avec des sondages "sortie des urnes".Sous un soleil hivernal, les électeurs ont commencé à se rendre en petit nombre aux différents bureaux de vote, ou des centaines d'observateurs internationaux sont venus surveiller le scrutin sur le terrain.Le principal enjeu du scrutin est l'entrée prévue au Conseil législatif (CLP, Parlement) du mouvement radical Hamas, qui participe aux élections législatives pour la première fois, ayant boycotté les précédentes de 1996. Le Hamas, qui prône la lutte armée contre Israël, devrait casser l'hégémonie exercée depuis une décennie par le parti Fatah sur les institutions de l'Autorité palestinienne.Les 132 députés du Conseil législatif palestinien (CLP) seront élus pour moitié au scrutin majoritaire uninominal dans les circonscriptions et pour moitié à la proportionnelle par listes. Le CLP sortant, qui compte 88 sièges, est dominé par le Fatah.Plus de 400 candidats se présentent dans les 16 circonscriptions de Cisjordanie et dans la bande de Gaza alors que onze listes concourent au niveau national. Les derniers sondages ont tous donné une légère avance au Fatah face à la liste "Réforme et changement du Hamas".Pour éviter tout incident susceptible de perturber le scrutin, qui se tient sur fond d'anarchie sécuritaire notamment dans la bande de Gaza, pas moins de 13 000 policiers ont été déployés dans et aux abords des bureaux de vote. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.