Proche-Orient: combats au Liban - tirs de roquettes meurtriers

BEYROUTH - Au 23e jour de son offensive, Israël a intensifié ses opérations contre le Hezbollah au Liban. L'aviation a repris ses frappes sur la banlieue sud de Beyrouth. Au Liban sud, près de 10'000 soldats de Tsahal sont en opération dans une quinzaine de villages.Leur objectif est d'instaurer une "zone de sécurité" de 6 à 8 km de large le long de la frontière, selon la radio de l'armée. Deux militaires ont péri dans les violents accrochages les opposant aux combattants chiites. En riposte, le Hezbollah a tiré une centaine de roquettes sur le nord de l'Etat hébreu, tuant six civils.Trois personnes ont péri dans la localité de Maalot, près de la frontière avec le Liban. Deux autres ont été tuées à Saint Jean d'Acre, à 25 km de la frontière. Depuis le début du conflit, le 12 juillet, 25 civils ont été tués par les chutes de roquettes du Hezbollah et 39 soldats lors de combats contre la milice chiite libanaise.L'offensive israélienne au Liban a fait 900 morts, selon un nouveau bilan fourni par des responsables libanais en marge d'une réunion de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) en Malaisie. Au total, 3000 personnes ont elles été blessées. Environ un tiers des victimes, blessés ou morts, sont des enfants de moins de douze ans.Par ailleurs, les responsables d'hôpitaux de Tyr ont révisé à la baisse le nombre de victimes du bombardement israélien du village de Cana, au Liban sud, qui s'établit à 28 morts, dont 16 enfants. Dimanche, les Libanais avaient annoncé 52 morts, un bilan répété régulièrement jusqu'ici.Réunie en Malaisie l'OCI, plus grande organisation musulmane au monde, a exigé jeudi un cessez-le-feu immédiat au Liban. Elle s'est dite "outrée" par la "partialité" de la communauté internationale dans le conflit. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.