Proche-Orient: combats acharnés au Liban du sud

JéRUSALEM - Des combats acharnés opposent au Liban le Hezbollah et l'armée israélienne qui cherche à étendre son contrôle dans le sud du pays. Selon Al-Arabiya, trois soldats ont été tués, alors que Tsahal reconnaît un blessé et affirme avoir abattu 20 combattants chiites.Israël a par ailleurs mené des raids aériens ponctuels, notamment au Liban sud, en dépit d'une suspension déclarée des bombardements de cette région après le drame de Cana. Plus de 50 civils dont 30 enfants y ont péri dans ce un raid israélien. En 21 jours, les affrontements ont fait près de 600 morts, déplacé un quart de la population et dévasté le Liban.L'armée israélienne a reçu le feu vert du cabinet de sécurité pour élargir son offensive terrestre au Liban sud où, selon les médias israéliens, deux divisions, soit près de vingt mille hommes, opèrent. Elle pourra ainsi élargir ses opérations jusqu'au fleuve Litani, entre 5 et 30 km de la frontière, mais sans le dépasser, selon une source gouvernementale.Son but est "de contrôler la zone jusqu'au fleuve, sans occupation permanente du terrain et après avoir nettoyé ce secteur de toute présence du Hezbollah".Israël s'attend à l'instauration d'un cessez-le-feu d'ici une semaine, a-t-elle ajouté. L'objectif est d'éloigner les sites de lancement de roquettes, pour qu'elles ne puissent plus atteindre la zone de Haïfa, à près de 40 km de la frontière.Le ministre israélien de la Défense Amir Peretz a pour sa part affirmé que l'objectif de l'opération des forces israéliennes au Liban sud est de préparer le terrain pour le déploiement d'une force internationale. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.