Procès Charlie Hebdo: les plaignants absents du tribunal

BERNE - Le procès engagé par des organisations musulmanes contre l'hebdomadaire "Charlie Hebdo" pour avoir publié l'an dernier trois dessins représentant le prophète Mahomet s'est ouvert à Paris. Représentés par leurs avocats, les plaignants sont absents du tribunal.L'Union des organisations islamiques de France (UOIF), la Grande mosquée de Paris et la Ligue islamique mondiale poursuivent l'hebdomadaire satirique pour "injures publiques envers un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion". La plainte vise la société d'édition et son directeur de publication Philippe Val. Le procès doit durer jusqu'à demain.Dalil Boubakeur, recteur de la Mosquée de Paris et président du Conseil français du culte musulman (CFCM), ne s'est pas rendu au tribunal. Comme les deux autres organisations, il est représenté par son avocat. L'avocat de "Charlie Hebdo" a qualifié ces absences de "dérobade".Se présentant en porte-drapeau de la liberté d'expression, le périodique avait repris en février 2006 certaines des caricatures de Mahomet publiées initialement en septembre 2005 dans le journal danois "Jyllands-Posten".Il s'agissait du point de vue de "Charlie Hebdo" de répliquer à la vague de manifestations violentes et au boycott des produits industriels danois provoqués dans le monde musulman par des religieux qui jugeaient les dessins danois blasphématoires ou racistes.Philippe Val est en théorie passible de six mois de prison et de 22'500 euros d'amende. Mais en cas de culpabilité, la jurisprudence limite en général les peines à des amendes.La rédaction du magazine satirique a fusionné avec celle du quotidien "Libération" pour une édition commune mercredi. Les journaux ont publié de nombreux dessins sur les intégristes, dans le but affiché de défendre la liberté d'expression.La "une" de Charlie montre un prêtre catholique, un rabbin et un imam clamant ensemble: "il faut voiler Charlie !" Celle de "Libération" montre un imam barbu s'attaquant à la hache à un crayon. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.