Présidentielle française: rupture assurée, selon la presse romande

BERNE - "Rupture", "choix de société", les quotidiens romands considèrent l'élection de Nicolas Sarkozy dimanche à la présidence de la République française comme un tournant politique. Ils s'attendent à ce que le futur chef d'Etat "remette la France au travail".La victoire nette de Nicolas Sarkozy donne une "forte légitimité" au nouveau président, écrit "Le Temps". Le journal romand de référence ne doute pas que l'ex-ministre de l'Intérieur mènera "au pas de charge" le programme de réformes qu'il s'est fixé. L'expression militaire est d'ailleurs reprise par la "Tribune de Genève" ("TG").Louant ses capacités intellectuelles et sa carrière, "Le Temps" note toutefois que M. Sarkozy devra résister à la "tentation autoritaire" et à la "tentation de caste" pour que les Français marchent dans le sens des réformes qu'il promet."Rompre sans casser", telle est aussi la recette ordonnée par la "TG" au leader "à la rhétorique brillante". "Il ne fait aucun doute que le nouveau président saura rompre avec cette France archaïque laissée par Jacques Chirac". Mais attention, ajoute le quotidien, "il ne dispose pas d'un blanc-seing". Et de rappeler que "les Français (...) sont prompts à descendre dans la rue"."La Liberté" considère pour sa part que le pari de Nicolas Sarkozy est tenable, fort d'une majorité que le quotidien fribourgeois voit déjà s'amplifier lors des législatives de juin. Ce "boulimique de pouvoir déjà gavé, hier, sera rassasié", ironise-t-il. "Il aura alors cinq ans pour tenter d'instiller une dose de libéralisme à un pays lové dans une matrice étatique hyperprotectrice".Sans illusion, "L'Express" et "L'Impartial" se distinguent radicalement des autres titres romands en prédisant que la "rupture tant annoncée" ne survivra pas à "la réalité du pouvoir". "On ne peut que s'en réjouir", ajoutent-ils même dans leur éditorial commun, évoquant la marge de manoeuvre réduite de tout président. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.