Présidentielle française: Royal attaque Sarkozy sur son bilan

PARIS - Ségolène Royal a ouvert le débat télévisé face à Nicolas Sarkozy par une critique du bilan du gouvernement sortant dans les domaines économique et social et de la sécurité. Elle a dit vouloir "sortir la France de la situation dans laquelle elle se trouve aujourd'hui".La candidate socialiste a d'abord cité la dette publique, qui s'élève selon elle à "plus de 20'000 euros par Français", avant de citer les "deux millions et demi de travailleurs pauvres en France" et de souligner que "deux millions et demi de Français vivent en dessous du seuil de pauvreté, parmi eux deux millions d'enfants".La candidate de gauche a aussi relevé le fait que les "agressions ont augmenté depuis 2002 de plus 30% de violences physiques gratuites contre les personnes". "En 2002, M. Sarkozy vous aviez parlé de la tolérance zéro et vous avez vu qu'aujourd'hui les Français s'inquiètent beaucoup de la montée des violences", a-t-elle ajouté, avant de demander que "les responsables politiques rendent des comptes".Le président de l'UMP a lui aussi dit vouloir être "un président de la République qui prend ses responsabilités". "On ne peut plus faire de politique comme avant", a-t-il lancé, promettant "des résultats".Nicolas Sarkozy s'en est pris aux 35 heures, la mesure phare du gouvernement de "gauche plurielle" au pouvoir jusqu'en 2002, auquel participait Mme Royal. Selon lui, les Français travaillent "moins que les autres". Il a également accusé sa rivale de survoler les sujets, sans présenter de mesures concrètes pour réduire la dette ou favoriser la croissance. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.