Présidentielle française: Nicolas Sarkozy plébiscité par l'UMP

PARIS - Nicolas Sarkozy a été plébiscité comme candidat à la présidentielle française, au cours du congrès de l'UMP aux allures de sacre. Le ministre de l'Intérieur a immédiatement lancé sa campagne en promettant d'être le "président d'une France unie".A moins de cent jours du scrutin, le président de l'UMP, seul candidat en lice, a obtenu 98,1% des suffrages dans un vote par Internet des militants de l'UMP. Affirmant avoir "changé", M. Sarkozy a promis qu'il ne serait pas "que le candidat de l'UMP" mais qu'il allait se "tourner vers tous les Français, sans exception"."Je veux être le président du peuple", a-t-il martelé devant plus de 80'000 militants enthousiastes, dont l'acteur Christian Clavier, l'animateur Philippe Bouvard et les chanteurs Doc Gynéco et Didier Barbelivien.Dans son discours, long de 80 minutes, il a repris ses grands thèmes, de la lutte contre l'immigration clandestine aux valeurs du travail, du mérite, en s'adressant notamment aux "travailleurs", et à ceux tentés de voter pour les "extrêmes". Attaquant la gauche et ses mesures phares, comme la semaine de travail des 35 heures, il a promis de "s'efforcer de moraliser le capitalisme", tout en prônant une baisse de la pression fiscale.Si M. Sarkozy n'a pas cité le nom de la candidate socialiste Ségolène Royal, les orateurs de l'UMP ont clairement désigné dimanche quel était leur adversaire numéro 1, faisant feu de tout bois contre la candidate socialiste, fustigeant son "sourire qui masque le sectarisme" ou sa "fragilité".A l'exception notable du premier ministre Dominique de Villepin, les responsables de l'UMP se sont ralliés à M. Sarkozy. La quasi-totalité des ministres, y compris les plus "chiraquiens", étaient présents, ainsi que le président de l'Assemblée nationale, Jean-Louis Debré, fidèle parmi les fidèles du chef de l'Etat.Les sondages donnent au coude à coude M. Sarkozy et Mme Royal, première femme à avoir des chances de devenir présidente. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.