Présidentielle au Nicaragua: Ortega vainqueur de la présidentielle

MANAGUA - L'ex-guérillero sandiniste Daniel Ortega a remporté l'élection présidentielle de dimanche au Nicaragua en obtenant plus de 38% des votes, selon une projection effectuée par un groupe d'observateurs indépendant.Ces résultats, comportant une marge d'erreur de 1,7%, résultent d'une projection effectuée par le groupe Ethique et transparence sur les résultats officiels, enregistrés auprès d'un échantillon représentatif de 1200 bureaux de votes sur un total de 11'200.Pour être élu au premier tour, Daniel Ortega, bête noire des Etats-Unis en Amérique centrale, devait obtenir au moins 35% des voix avec 5 points d'avance sur le candidat arrivant en deuxième position.Selon le groupe Ethique et transparence, Daniel Ortega, candidat du Front sandiniste de Libération nationale (FSLN), crédité de 38,4%, devance Eduardo Montealegre de l'Alliance nationale nicaraguayenne (ALN, droite) qui recueille 29,52% des voix.Jose Rizo du Parti libéral constitutionaliste (PLC, droite) arrive en troisième position avec 24,15% des votes, a encore précisé Roberto Courtney, président du groupe Ethique et transparence.Selon le groupe d'observateurs indépendant, Edmundo Jarquin du Mouvement de rénovation sandiniste (MRS) obtient de son côté 7,44% des suffrages et Eden Pastora de l'Alliance pour le changement (AC), 0,40%.Environ 11'000 observateurs ont été déployés pour les élections au Nicaragua par cette organisation indépendante, reconnue à l'échelle internationale pour sa fiabilité.Jusqu'à présent, le seul résultat officiel, annoncé par le Conseil Suprême électoral (CSE), donne l'ancien guérillero sandiniste en tête avec un peu plus de 40% des voix, selon un décompte portant sur le dépouillement des bulletins de 14,65 % des bureaux.L'ex-président péruvien Alejandro Toledo, qui participe à l'observation des élections au Nicaragua avec le centre Carter, a affirmé à l'aube que ces résultats officiels étaient "insuffisants" pour désigner un vainqueur.Eduardo Montealagre a affirmé que, selon ses propres projections, il y aurait un "second tour" et a dénoncé de "nombreuses irrégularités" dans le déroulement du scrutin. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.