Philippines: état d'urgence après une tentative présumée de putsch

MANILLE - La présidente des Philippines Gloria Arroyo a décrété l'état d'urgence vendredi après l'arrestation de plusieurs hauts gradés et de policiers. Elle a affirmé avoir déjoué une tentative de coup d'Etat alors que d'autres interpellations étaient prévues.Peu après avoir annoncé l'état d'urgence dans une proclamation écrite, la présidente a assuré dans une allocution télévisée que "le gouvernement a écrasé cette action illicite", faisant référence à une supposée tentative de putsch."En tant que chef des armées, je contrôle la situation", a-t-elle assuré.Vendredi à l'aube, trois officiers supérieurs et deux policiers ont déjà été arrêtés pour avoir participé, selon les autorités, à une tentative de putsch.Il s'agissait notamment du général philippin Danilo Lim, du colonel Ariel Querubin et du commandant des forces d'actions spéciales de la police nationale Narzalino Franco."Les autorités ont entrepris d'arrêter huit à dix personnes, des militaires, des civils et des financiers", a indiqué le chef d'état-major Michael Defensor. Les suspects ont tous participé à une "action armée" contre Mme Arroyo, selon la même source.Ces arrestations sont intervenues deux jours après que l'armée philippine eut annoncé avoir déjoué une tentative de coup d'Etat contre Mme Arroyo.Mme Arroyo a déjà été confrontée à une rébellion militaire en juillet 2003 et à une requête en destitution au parlement l'an dernier, qu'elle a réussi à déjouer. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.