Nucléaire nord-coréen: progrès à l'ONU, vote possible samedi

NEW YORK - Les cinq du Conseil de sécurité et le Japon ont progressé vers un accord sur une résolution sanctionnant la Corée du Nord pour son essai nucléaire. Elle pourrait être adoptée d'ici à samedi. Tokyo a d'ores et déjà pris des sanctions contre PyongyangL'ambassadeur américain à l'ONU John Bolton a affirmé que les principales objections exprimées par la Chine et la Russie sur les sanctions à imposer à Pyongyang avaient été surmontées.Il s'exprimait après une réunion privée des ambassadeurs des cinq membres permaments du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et du Japon.M. Bolton a ajouté qu'une nouvelle version, légèrement amendée, de la résolution américaine, co-parrainée par la France, la Grande-Bretagne, le Japon et la Slovaquie, circulerait jeudi soir.Selon une source diplomatique, les nouveaux amendements devant être apportés au texte ne porteront pas sur l'étendue du domaine juridique de la résolution, qui était l'un des principaux points de désaccord. Selon cette source, le texte sera toujours régi par le Chapitre VII de la Charte de l'ONU, qui donne au Conseil de sécurité de larges pouvoirs d'action, y compris militaires.La Chine, alliée fidèle de la Corée du Nord, souhaitait n'invoquer que certains articles de ce Chapitre VII, comme le 41, qui prévoit seulement "des mesures n'impliquant pas l'emploi de la force armée". Pékin, qui veut bien punir son allié mais pas trop sévèrement, a encore insisté jeudi sur un dénouement "pacifique" de la crise.Le Japon a de son côté approuvé une série de sanctions unilatérales contre la Corée du Nord, y compris un embargo total sur les importations, selon les médias. La plupart de ces mesures doivent entrer en vigueur à partir de vendredi minuit, pour une durée initiale de 6 mois. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.