Nucléaire nord-coréen: fin des pourparlers à six sans résultat

PÉKIN - Les pourparlers multilatéraux sur le programme nucléaire de la Corée du nord se sont achevés sans résultat. Les six pays engagés dans ces négociations se sont toutefois engagés à se réunir à nouveau au plus tôt. Aucune date n'a toutefois encore été fixée pour cette deuxième phase des pourparlers. Ces trois jours d'entretiens devaient permettre d'entrer dans le vif du sujet après l'accord de principe du 19 septembre sur l'abandon par Pyongyang de tous les programmes et armes nucléaires existants en échange d'une aide et de garanties sur sa sécurité de la part des Etats-Unis et d'autres pays. Les six délégations (les deux Corées, Chine, Japon, Russie et Etats-Unis) tentent notamment de rédiger une "feuille de route" pour la mise en oeuvre des engagements pris le 19 septembre. Mais le principal point d'achoppement demeure la confiance entre les deux principaux protagonistes, Washington et Pyongyang. Peu après l'accord du 19 septembre, la Corée du Nord a déclaré qu'elle se dirigerait vers un désarmement nucléaire si on lui promettait une nouvelle centrale nucléaire à eau légère, ce que Washington refuse tant que le pays n'aura pas désarmé et ouvert ses sites à des inspections internationales. Le représentant américain Christopher Hill a une nouvelle fois appelé Pyongyang à renoncer d'abord et rapidement à ses ambitions nucléaires, estimant même que le problème s'était compliqué depuis le 19 septembre. "Chaque jour qui passe, la quantité de plutonium (nécessaire pour la fabrication d'armes nucléaires) augmente théoriquement. C'est notre inquiétude et cela signifie que nous avons un problème plus important que le 19 septembre", a-t-il déclaré. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.