Nouveau report de 24 heures du lancement d'Atlantis

CAP CANAVERAL - La Nasa a décidé de reporter à samedi le lancement de Floride de la navette Atlantis. Ce renvoi est dû à une anomalie constatée lors d'un test de remplissage sur une des quatre jauges d'hydrogène du réservoir externe."Le lancement est reporté et nous essaierons de nouveau demain et verrons comment la jauge se comporte", a déclaré Mike Leinbach, le directeur du vol. Cela fait maintenant deux semaines que la Nasa tente de lancer Atlantis, dont l'équipage a pour mission de relancer la construction de la construction de la Station spatiale internationale (ISS).A six reprises, l'agence spatiale a dû reporter le tir, prévu initialement le 27 août, en raison d'anomalies techniques et de conditions météorologiques défavorables.Les jauges d'hydrogène liquide coupent automatiquement les trois moteurs cryogéniques de la navette à la fin de son ascension sur son orbite, quand il n'y a plus d'hydrogène liquide dans le réservoir, afin d'éviter la destruction des moteurs qui pourrait déstabiliser l'orbiteur.La défaillance d'une des jauges est apparue tôt vendredi matin, lors d'un test durant le remplissage du réservoir externe avec près de deux millions de litres de comburant constitué pour la plus grande partie d'hydrogène liquide maintenue à -252 degrés Celsius, et d'oxygène liquide.Outre cette incertitude, les conditions étaient pourtant réunies pour effectuer un lancement, avec notamment une excellente météo au rendez-vous.Vêtus de leur combinaison spatiale orange, les six astronautes, une femme et cinq hommes, dont un Canadien, étaient arrivés au pas de tir situé à environ 15 km de leur base peu avant 08h30. Leur installation à bord de l'orbiteur avait ensuite pris un peu plus d'une heure. L'écoutille de la navette avait été fermée.Si le lancement ne peut avoir lieu samedi, la Nasa ne pourra pas obtenir un jour supplémentaire, car la mission interférerait alors avec un vol d'un Soyouz russe vers l'ISS où il doit s'amarrer le 20 septembre. La Nasa devra alors en principe attendre fin octobre pour la prochaine fenêtre de tir (les 26 et 27).L'équipage, commandé par Brent Jett, 47 ans, et le copilote, Chris Ferguson, 44 ans, doit au cours de sa mission de onze jours livrer et installer deux modules d'assemblage dont une deuxième antenne solaire qui permettra de doubler la puissance électrique de la Station. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.