Norvège: six suspects inculpés 16 mois après le vol du "Cri"

OSLO - Six personnes soupçonnées d'être impliquées dans le vol du "Cri", le chef d'oeuvre du peintre Edvard Munch, ont été inculpées, a annoncé le procureur norvégien Terje Nyboe. Le tableau avait été dérobé en août 2004 à Oslo. "Nous avons inculpé six personnes. Cinq pour cambriolage aggravé et la sixième pour recel (...) Nous soupçonnons que le vol est lié au crime organisé", a déclaré le procureur. Le 22 août 2004, devant des touristes éberlués, deux hommes avaient fait irruption dans le musée Munch, puis s'étaient emparés du "Cri" et de "La Madone", les deux plus grands chefs d'oeuvre du maître norvégien de l'expressionnisme. Ils s'étaient enfuis dans un véhicule volé conduit par un troisième individu. La valeur combinée des deux tableaux pourrait avoisiner 100 millions de dollars, selon les experts. "Nous croyons avoir suffisamment de preuves, même si les tableaux n'ont pas encore été retrouvés. Nous ne sommes pas plus prêts de les avoir trouvés qu'auparavant", a reconnu le procureur. Sur les six suspects, trois sont actuellement en détention. S'ils sont jugés coupables, les cinq inculpés de cambriolage aggravé en lien avec le grand banditisme risquent jusqu'à 17 ans de prison. La personne mise en examen pour recel pourrait écoper jusqu'à six ans de détention. Edvard Munch (1863-1944) a réalisé plusieurs versions, plus ou moins abouties, des deux oeuvres volées. En l'absence des deux huiles prestigieuses, le musée Munch, fermé durant plusieurs mois pour renforcer sa sécurité, a ressorti un pastel du "Cri" et une lithographie de "La Madone", qui servent pour le moment de palliatifs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.