Nicolas Sarkozy s'en prend à Ségolène Royal

BERNE - Nicolas Sarkozy s'en est pris pour la première fois à Ségolène Royal, avec qui il partage le haut des sondages en vue de la présidentielle française de 2007. Il a laissé entendre que la dirigeante socialiste n'avait pas d'idées."Ségolène Royal, elle a trouvé le raisonnement: 'J'ai vos idées', dit-elle! C'est 'Circulez, y'a rien à voir'", a lancé le président de l'UMP samedi lors d'une réunion des nouveaux adhérents. Ceux-ci ont copieusement hué le nom de la présidente socialiste de la région Poitou-Charentes."Je devrais essayer. Je rentre (...) et je dis: 'J'ai vos idées, merci, au revoir'. Ce n'est pas ma conception de la politique", a-t-il ironisé, déclenchant un tonnerre d'applaudissements.Cette attaque du chef de l'UMP intervient alors que, selon un sondage TNS Sofres publié jeudi, Ségolène Royal l'emporterait d'une courte longueur face à Nicolas Sarkozy si le deuxième tour de la présidentielle avait lieu aujourd'hui. Au premier tour, elle devance le président de l'UMP avec 34% des intentions de vote contre 30% à Nicolas Sarkozy.Aux yeux de ce dernier, le déficit d'idées qu'il stigmatise chez Ségolène Royal s'applique à l'ensemble du Parti socialiste. Le congrès du PS au Mans, en novembre dernier, c'était "trois jours de réunion et deux idées", a-t-il estimé. "C'est un jour de trop".Au cours de son discours d'une cinquantaine de minutes, le ministre de l'Intérieur n'a cité qu'un seul autre dirigeant socialiste, Lionel Jospin, lorsqu'il a évoqué les régularisations des sans-papiers auxquelles avait procédé la gauche plurielle.Au nom de la justice sociale, Nicolas Sarkozy a promis des régularisations au "cas par cas et non parce que pendant dix ans on a échappé à la police de l'air et des frontières".Plus globalement, a-t-il poursuivi, "on a parfois le sentiment que le Parti socialiste est mobilisé autour d'une seule et même idée, que tous vous arriviez en retard plutôt que quelques uns arrivent à l'heure"."Nous à l'UMP nous ne voulons pas de l'assistanat, pas de l'égalitarisme, pas de nivellement. Nous croyons au travail, à la promotion, au mérite et à la récompense". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.