Mort de Milosevic: Belgrade refuse un enterrement, selon son fils

MOSCOU - Belgrade veut empêcher que les funérailles de Milosevic aient lieu en Serbie, assure son fils, contredisant les informations selon lesquelles le gouvernement ne s'y opposerait pas. Marko Milosevic a déclaré qu'il a demandé une autorisation à Moscou."Les autorités de Belgrade (...) veulent éviter cet événement. Elles nous menacent officiellement et non officiellement", a déclaré à la presse Marko Milosevic, ajoutant qu'il avait demandé aux autorités russes la permission que son père soit enterré provisoirement à Moscou."Autant que je sache le maire de Moscou est d'accord", a-t-il ajouté avant de quitter Moscou pour les Pays-Bas. Le gouvernement serbe est resté silencieux sur la tenue de ces obsèques, dont la date reste à préciser, mais le parti du premier ministre Vojislav Kostunica a clairement indiqué qu'il ne s'y opposerait pas.Les Pays-Bas ont délivré lundi un visa à Marko Milosevic pour qu'il puisse aller chercher le corps de son père mort samedi dans sa cellule de la prison du Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie.La question du lieu des obsèques de Slobodan Milosevic se heurte aux charges qui pèsent sur son épouse Mirjana Markovic, qui pourraient l'empêcher d'assister à des funérailles en Serbie. Le parquet de Belgrade aurait cependant donné son accord lundi pour une levée du mandat d'arrêt délivré contre Mme Markovic.Elle est en fuite depuis 2003 après avoir été inculpée d'abus de pouvoir, et se serait réfugiée en Russie, avec son fils Marko qui s'y trouverait depuis la chute du régime de son père en octobre 2000. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.