Mauritanie: référendum sur une nouvelle Constitution

NOUAKCHOTT - Près d'un million d'électeurs mauritaniens sont appelés aux urnes ce dimanche pour se prononcer sur une nouvelle Constitution. La nouvelle loi fondamentale entend garantir l'alternance démocratique dans ce pays d'Afrique du nord-ouest.Cette nouvelle Constitution, proposée par la junte au pouvoir depuis le coup d'Etat du 3 août 2005, a reçu l'approbation de la quasi-totalité de la classe politique et des ONG locales.Selon le Conseil Militaire pour la Justice et la Démocratie (CMJD), la junte, ce texte vise à mettre fin à "plus de 20 ans de pouvoir despotique". Une allusion à l'ex-président Maaouiya Ould Taya, arrivé à la tête de l'Etat en décembre 1984 après un pustch et qui y est resté jusqu'en 2005.Le texte, qui doit remplacer la Constitution en vigueur depuis 1991, prévoit que le président soit élu pour cinq ans, et qu'il ne puisse pas se présenter plus de deux fois (contre 6 ans sans limitation auparavant). Son âge est désormais limité entre 40 ans et 75 ans.La nouvelle Constitution prévoit un régime de type présidentiel, qui octroie au chef de l'Etat d'importantes prérogatives, dont la désignation du Premier ministre, mais donne au Parlement le droit de voter la défiance ou la censure du gouvernement.Seuls deux petits partis, l'Alliance pour la Justice et la démocratie et le "Parti de la 3ème génération" et un mouvement négro-mauritanien en exil - les Forces africaines de libération de la Mauritanie (FLAM)- ont appelé au boycott de la nouvelle constitution. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.