Marins: "nouveaux contacts" entre Londres et Téhéran

LONDRES - La Grande-Bretagne et l'Iran ont eu de "nouveaux contacts" au sujet des 15 marins détenus par l'Iran, a annoncé le bureau du Premier ministre britannique Tony Blair. Il a ajouté que "les deux côtés souhaitent une résolution rapide de ce problème"."Il y a eu de nouveaux contacts entre le Royaume-Uni et l'Iran ce soir, y compris directement avec Ali Larijani", secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, a indiqué Downing Street dans un communiqué. "Sur la base de ces contacts, le Premier ministre estime que les deux côtés partagent le souhait d'une résolution rapide de ce problème à travers des discussions directes.Le Premier ministre demeure attaché à résoudre (la crise) par des moyens diplomatiques". "Le Royaume-Uni a proposé des discussions bilatérales directes et est dans l'attente d'une réponse de la part de l'Iran sur le moment où elles pourront commencer", poursuit le document.La marine des Gardiens de la Révolution, le bras militaire idéologique du régime iranien, a capturé 15 marins britanniques - 14 hommes et une femme -dans le Golfe le 23 mars, affirmant qu'ils étaient entrés illégalement dans les eaux territoriales iraniennes.Londres assure que les marins, qui effectuaient à bord de deux bateaux une patrouille de routine à l'embouchure du Chatt al-Arab, se trouvaient dans les eaux irakiennes. M. Blair a déclaré mardi que "les prochaines 48 heures seront cruciales" et a averti que si l'Iran ne relâchait pas les quinze marins, des "décisions de plus en plus fermes seront prises". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.