Manifestation dispersée à coup de gaz lacrymogènes au Danemark

COPENHAGUE - La police danoise a arrêté une centaine de personnes à l'issue de nouveaux incidents à Copenhague. Ces heurts ont eu lieu deux jours après ceux provoqués par l'évacuation de squatters d'une Maison de la jeunesse qu'ils occupaient depuis 25 ans.Un protestataire a été blessé quand une manifestation illégale mais pacifique doublée d'une fête de rue à Norrebro, quartier cosmopolite et populaire de la capitale danoise, a dégénéré en affrontements peu après minuit sur la place St Hans.La police s'attendait à de nouveaux incidents, vendredi soir, après l'arrestation la veille au soir de plus de 200 personnes à la suite d'affrontements avec la police pendant l'évacuation de la Maison de la jeunesse - foyer de la culture "underground" au Danemark -, entamée jeudi à l'aube. Deux policiers et deux manifestants ont alors été blessés.Des militants ont juré de poursuivre leur mouvement pour reprendre le contrôle du bâtiment, occupé depuis 25 ans, mais vendu en 2000 par les autorités locales à un groupe religieux.Les violences ont commencé quand des manifestants ont ramassé des pavés et recouvert leur visage. Certains manifestants ont lancé des cocktails molotov sur les policiers qui ont répliqué en tirant des gaz lacrymogènes et en les pourchassant dans les rues. Des véhicules ont été incendiés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.