Mahomet: le journal danois "Jyllands Posten" s'excuse

ALGER - Le journal danois "Jyllands Posten" a présenté ses excuses aux musulmans pour sa publication des caricatures du prophète Mahomet. Il a transmis une lettre à la presse algérienne de jeudi par le biais de l'ambassade du Danemark à Alger."Nous nous excusons pour le grand malentendu généré par la publication des caricatures qui ont présenté le prophète Mahomet et nourri des sentiments belliqueux à l'égard du Danemark", selon cette lettre rédigée en arabe et traduite par le quotidien "La Tribune"."Nous n'avons, à aucun moment, réalisé l'extrême sensibilité des musulmans vivant au Danemark et celle des autres musulmans à travers le monde face à cette question", explique ce texte signé par le rédacteur en chef du journal Carsten Juste et également cité par "Le Quotidien d'Oran"."Ces caricatures ont, manifestement, porté atteinte à des millions de musulmans à travers le monde. Et c'est pour cette raison que nous présentons aujourd'hui nos excuses et nos profonds regrets pour ce qui vient de se produire et qui n'était nullement dans l'intention du journal", ajoute-t-il.Le journal estime que "ces caricatures ne visaient nullement à porter atteinte à la personne du prophète ni à diminuer sa valeur, mais elles étaient proposées comme préambule à un dialogue sur la liberté d'expression dont nous sommes fiers dans notre pays"."Concernant ces 12 caricatures, publiées par notre journal, certaines s'expliquent par un malentendu dû à des différences culturelles et nous ne préférons pas une culture par rapport à une autre", explique-t-il encore.Relevant que "ces caricatures ont été présentées comme une campagne féroce contre les musulmans", il affirme qu'il "rejette" et "condamne cette approche" car "nous croyons en la liberté de toutes les religions et sacralisons la liberté des individus dans l'exercice de leurs cultes religieux"."Nous regrettons le fait d'avoir été mal compris et affirmons que l'objectif n'a jamais été d'attenter à quiconque", conclut Carsten Juste. Il affirme sa "totale désapprobation de tout acte visant à porter atteinte à toute religion, toute nationalité et tout peuple".Le journal danois avait déjà présenté ses excuses le 30 janvier dans une lettre adressée à l'agence jordanienne Petra et le Premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen s'était "félicité" de cette initiative. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.