Mahomet: deux directeurs de journaux en prison en Algérie

ALGER - Les directeurs de deux hebdomadaires arabophones algériens ont été placés sous mandat de dépôt par un tribunal d'Alger pour avoir publié des caricatures du prophète Mahomet, rapportent des journaux. La justice a aussi suspendu ces publications.La justice a, en outre, suspendu ces deux publications, à la suite d'une plainte du ministère de la Communication, précisent des journaux. Des responsables et des journalistes de la télévision publique avaient déjà été limogés mardi dernier pour avoir montré ces dessins, pendant quelques secondes, lors d'un journal télévisé.Le directeur de l'hebdomadaire Essafir, Berkane Bouderbala, publiant le supplément religieux Errissala, a été placé en détention samedi à la prison Serkadji d'Alger. Le directeur de l'hebdomadaire Panorama qui publie le supplément religieux Iqra, Kamel Boussad, a été placé en détention jeudi dans la même prison pour les mêmes motifs, selon ces sources.Ces journaux publient une condamnation de ces détentions par la Fédération internationale des journalistes (FIJ) qui a appelé "à plus de retenue et de sagesse dans un contexte aussi tendu", estimant que "le débat doit être conduit par les professionnels des médias, pas par les gouvernements". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.