Mahmoud Abbas réunit le Comité central du Fatah

RAMALLAH - Le président palestinien Mahmoud Abbas a convoqué à Ramallah une réunion du Comité central de son parti, le Fatah, pour discuter de la formation d'un gouvernement avec le Hamas. Il rencontrera la direction du mouvement islamiste lundi à Gaza.Le Comité central "examinera les retombées des résultats des élections et l'attitude à adopter face au Hamas", a indiqué l'un de ses membres sous couvert d'anonymat. "Je suis certain que, vu toutes les différences qui nous séparent, il sera impossible de participer à un gouvernement de coalition", a-t-il ajouté.Dès l'annonce jeudi du triomphe électoral du Hamas, le principal négociateur palestinien Saëb Erakat avait affirmé que "ceux qui ont remporté la victoire devront assumer leurs responsabilités envers notre peuple dans tous les domaines - politique, sécuritaire économique et national".Les partisans du Fatah ont pour leur part prévu dimanche un nouveau rassemblement à Gaza, après de nombreuses autres manifestations organisées ces derniers jours. Ils réclament la démission de leur direction du mouvement qu'ils tiennent pour responsable de leur cuisante défaite électorale.Selon son programme, M. Abbas doit se rendre lundi à Gaza pour y rencontrer les dirigeants du Hamas et leur demander de former le prochain cabinet. Conformément à la loi fondamentale palestinienne, le gouvernement supervise la politique intérieure, et le président conserve la haute main sur la politique étrangère, notamment les rapports avec Israël.M. Abbas préconise la négociation politique pour parvenir à un règlement de paix avec Israël alors que le Hamas prône la poursuite de la lutte armée et la destruction d'Israël.Le premier ministre israélien par intérim Ehud Olmert a de son côté une nouvelle fois "exigé" que "le Hamas annule sa charte, et reconnaisse le droit d'Israël à vivre dans des frontières sûres et reconnues, ainsi que tous les accords, ententes et engagements de l'Autorité palestinienne"."Nous ne transigerons pas sur ces exigences, et les dirigeants internationaux avec lesquels je me suis entretenus sont d'accord avec nous", a-t-il ajouté en séance hebdomadaire de son cabinet. Le ministre sans portefeuille Tsahi Hanegbi a lui jugé "inquiétantes" les prises de positions du Hamas, tout en estimant qu'"Israël doit à ce stade être prudent et faire preuve de retenue". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.