Liban Sud: retrait d'Israël après l'arrivée de 5000 casques bleus

PARIS - L'armée israélienne se retirera du Liban Sud après le déploiement de 5000 casques bleus et 16'000 soldats libanais, a déclaré le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan. Selon lui, ce nombre devrait être atteint d'ici dix jours."J'espère que d'ici une semaine, une dizaine de jours, on aura les 5000 (soldats). A ce moment là, les Israéliens sont obligés de se retirer. C'est très important parce que la situation est fragile. Tant qu'il y a des troupes israéliennes sur le territoire libanais, il y a certains Libanais qui vont estimer qu'ils sont occupés", a-t-il ajouté."En plus il y a 16'000 soldats en attente. Des soldats qui ne font qu'attendre, ça aussi ça peut créer des problèmes. Je crois qu'il faut bouger aussi vite que possible", a souhaité M. Annan en appelant une nouvelle fois Israël à lever le blocus aérien et maritime imposé au Liban.Le premier ministre israélien Ehud Olmert a exclu mercredi la levée du blocus avant la pleine application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU qui prévoit notamment le déploiement d'une force internationale au Liban sud aux côtés de l'armée libanaise le long de la frontière avec Israël.M. Annan effectue une tournée dans la région destinée à consolider la fragile trêve au Liban. Après le pays du Cèdre, Israël et Ramallah, il s'est rendu en Jordanie avant de poursuivre sa tournée en Syrie jeudi, en Iran samedi, et au Qatar, en Turquie et en Arabie saoudite à des dates non précisées. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.