Liban: l'attentat contre Tueni revendiqué par un groupe inconnu

BEYROUTH - Un groupe jusqu'à présent inconnu, "Les combattants de l'unité et de la liberté du Levant", a revendiqué l'assassinat à Beyrouth du député Gebrane Tueni. Trois autres personnes ont été tuées dans l'attentat à la voiture piégée. Dans un communiqué reçu par Reuters, les combattants de l'unité et de la liberté du Levant promettent le même sort à tous ceux qui s'opposent à l'"arabisme" au Liban. "Nous avons brisé le stylo de Gebrane Tueni, fermé sa bouche pour toujours et transformé son journal, An Nahar ("le jour" en arabe), en une nuit très sombre", dit ce texte. Le communiqué ne porte ni en-tête ni emblème. Il est donc impossible d'en vérifier l'authenticité. "Nous avons réussi aujourd'hui, une nouvelle fois, à liquider un autre de ces porte-parole qui répandent leur poison et leurs mensonges et n'ont cessé de le faire malgré des avertissements répétés", conclut ce texte. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.