L'ETA revendique l'attentat à l'aéroport international de Madrid

MADRID - L'ETA a revendiqué l'attentat meurtrier du 30 décembre à l'aéroport de Madrid. L'organisation indépendantiste basque armée a dans le même temps affirmé que son "cessez-le-feu permanent" annoncé en mars restait en vigueur.Dans un communiqué en langue basque adressé au journal indépendantiste "Gara", l'ETA a tenté de justifier cet attentat comme étant une réponse aux "obstacles" dressés par le gouvernement en travers du processus de paix entamé il y a neuf mois."En mettant sans cesse des obstacles au processus démocratique, ils ont provoqué cette grave situation", affirme l'ETA, en accusant le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero et les nationalistes modérés du PNV, au pouvoir au Pays basque."L'objectif de cette action armée n'était pas de tuer", assure l'ETA à propos de son attentat à la fourgonnette piégée au parking du terminal 4 de l'aéroport de Madrid. Cette attaque a coûté la vie à deux Equatoriens.L'ETA qui n'avait plus tué depuis mai 2003, avait passé trois appels anonymes pour prévenir de l'imminence de l'explosion, dans le souci évident d'épargner des vies humaines.L'ETA réaffirme dans son communiqué sa disposition en faveur d'un "processus démocratique en Euskal Herria (grand Pays basque composé du Pays basque espagnol - provinces de Biscaye, de Guipuzcoa et d'Alava - de la région autonome espagnole de Navarre et du Pays basque français) pour construire un nouveau cadre dans lequel soient reconnus les droits qui nous reviennent en tant que peuple", en l'occurrence le droit à l'autodétermination.L'organisation reprend ainsi mot pour mot le contenu du communiqué par lequel elle avait annoncé le 22 mars un cessez-le-feu permanent, afin de chercher une issue négociée à 38 années de lutte armée pour l'indépendance du Pays Basque, qui se sont soldées par 850 morts. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.