Les unionistes du Monténégro vont faire appel des résultats

BERNE - L'opposition monténégrine unioniste ne désarme pas. Elle refuse d'accepter le "oui" à l'indépendance de la petite république exprimé lors du référendum et va demander la tenue d'un nouveau vote dans plusieurs dizaines de bureaux de vote.Selon des chiffres officiels encore provisoires, 55,5% des électeurs du Monténégro ont voté pour la fin de l'union avec la Serbie voisine, soit un peu plus que le seuil des 55% fixé par l'Union européenne pour que le résultat du scrutin soit reconnu.Predrag Bulatovic, chef de file du camp unioniste, a déclaré lors d'une conférence de presse que des milliers de suffrages étaient douteux dans des villes où le camp indépendantiste s'est nettement démarqué."Nous demandons un nouveau vote dans plusieurs dizaines de bureaux", a-t-il déclaré, ajoutant que son camp soupçonnait des irrégularités dans les listes électorales, telles que des inscriptions multiples. Les unionistes ont jusqu'à vendredi soir pour faire appel.Les observateurs internationaux qui ont suivi la consultation l'ont jugée équitable. Miroslav Lajcak, émissaire de l'Union européenne qui avait participé à la formulation des règles encadrant le vote, a déclaré que ces "histoires de votes volés étaient fantaisistes"."Ils ont le droit de se plaindre mais pas de décider, parce que ce sera fait par la Commission référendaire et par la Cour constitutionnelle", a déclaré M. Lajcak aux médias monténégrins.Les autorités serbes ont accepté mardi le verdict du scrutin, appelant néanmoins à attendre la publication du résultat officiel final. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.