Les pompiers luttent toujours contre le feu aux portes d'Athènes

Les pompiers grecs continuent de lutter contre le feu qui brûlait sur le Mont Parnès, en banlieue nord-ouest d'Athènes. L'incendie a toutefois perdu en intensité et ne menace plus aucune habitation.Quatre avions et deux hélicoptères ont commencé à l'aube à s'attaquer au sinistre aux abords d'Athènes, avec l'aide de 110 pompiers, 300 militaires et 40 véhicules de lutte contre les incendies. Visible depuis la capitale, l'incendie avait démarré jeudi soir sur une ligne de crète de plusieurs kilomètres et a ravagé un parc naturel qui s'étend à une trentaine de kilomètres.La zone est l'un des derniers poumons verts d'une agglomération bétonnée et polluée. Elle avait déjà été touchée par des incendies en 2004 et 2002.Ailleurs en Grèce, outre le feu du Pilion, plus de 500 pompiers continuaient à lutter contre quatre incendies ravageant pour l'essentiel des zones boisées.Depuis mercredi, dans le sillage d'une canicule d'une durée exceptionnelle qui a fait neuf mort, "un nombre impressionnant" de foyers, plus de 100, se sont déclarés dans le pays, a souligné le ministre de l'Ordre public. Deux hommes piégés sur la route par le feu ont été tués mercredi en Thessalie (centre). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.