Les groupes armés palestiniens refusent de libérer le soldat enlevé

NAHAL OZ - Les groupes armés palestiniens ont refusé de libérer le soldat israélien enlevé dimanche tant que leurs revendications ne sont acceptées par Israël. L'Etat hébreu a de son côté massé des dizaines de chars à la frontière de la bande de Gaza."La résistance continuera de garder le soldat. Nous sommes sûrs qu'il se trouve dans un endroit que l'ennemi ne peut pas atteindre", a annoncé un porte-parole des Comités de résistance populaire, Abou Abir, lors d'une conférence de presse à Gaza."Nos demandes dans le communiqué diffusé sont claires: la libération des femmes et des enfants" des prisons israéliennes, en échange du soldat, a-t-il ajouté.Le soldat a été enlevé dimanche dans une attaque menée conjointement par trois groupes armés palestiniens contre un poste militaire israélien à la lisière de la bande de Gaza. Deux autres soldats israéliens et deux militants palestiniens ont été tués dans l'attaque.Selon un haut responsable du ministère de la Défense, le général de réserve Amos Gilad, Israël a décidé "de combiner les pressions politiques et militaires pour obtenir la libération du soldat". "Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour être prêts à agir à tout moment", a-t-il ajouté sur Radio Israël.Des dizaines de chars israéliens et des renforts d'infanterie ont été déployés dans le secteur du kibboutz (village collectiviste) de Nahal Oz d'où l'on peut voir les premières maisons du nord de la bande de Gaza. Une opération d'envergure pour libérer un soldat enlevé dimanche pourrait être lancée.La radio de l'armée israélienne a précisé que ces renforts comprennent deux régiments d'infanterie ainsi que deux bataillons de blindés. La radio a ajouté que l'ordre de pénétrer dans la bande de Gaza n'a pas été donné jusqu'à présent de crainte pour la vie du soldat enlevé par des groupes armés palestiniens.Le quotidien "Yédiot Aharonot" affirme que l'Etat hébreu va couper l'électricité, l'approvisionnement en eau, en carburant et en vivres de la bande de Gaza qui a été isolée du reste du monde. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.