Législatives françaises: majorité pour la droite - Juppé battu

La droite a remporté les législatives françaises, obtenant la majorité absolue à l'Assemblée nationale avec plus de 340 à 345 sièges, selon des sondages. Mais la vague bleue ne s'est pas réalisée, le numéro deux du gouvernement, Alain Juppé, ratant même l'élection.Seul des onze ministres-candidats à subir une défaite, le ministre de l'Ecologie, du Développement et de l'Aménagement durables, a immédiatement annoncé sa démission. L'UMP du président Nicolas Sarkozy totalise entre 319 sièges et 329 sièges. Avec de 202 à 210 élus, le Parti socialiste évite la déroute qu'il pouvait craindre après le 1er tour, et gagne même des sièges par rapport à l'Assemblée sortante, dans laquelle il avait 149 députés (contre 359 pour l'UMP).Le Mouvement démocrate (MoDem) dirigé par François Bayrou récolterait lui quatre sièges. Quant au Parti communiste, il obtiendrait 17 sièges et les Verts 4. Enfin, le Front national n'aurait à nouveau aucun élu. Les sondages accordaient généralement un nombre de sièges plus élevé pour l'UMP, souvent au delà de la barre symbolique des 400 élus.Le premier ministre François Fillon a néanmoins salué dimanche soir "un choix clair et cohérent" des électeurs qui "permet au président de la République de mettre en oeuvre son projet. Il a appelé au "rassemblement" des Français et a promis la poursuite de la politique "d'ouverture" de M. Sarkozy.Le scrutin de dimanche a été marqué, comme au 1er tour, par un fort taux d'abstention, proche de 40%. Avec ce vote s'achève un cycle électoral entamé il y a deux mois et marqué par l'élection sans appel de M. Sarkozy avec 53% des voix. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.