Le premier "démonstrateur" du système européen Galileo est lancé

MOSCOU - Le satellite Giove A a été lancé avec succès par une fusée Soyouz depuis le cosmodrome de Baïkonour. Il devra tester en conditions réelles les technologies mises en oeuvre par le futur système européen de localisation Galileo. Le tir s'est effectué sans incident à 06h19, selon les images retransmises en direct à Moscou sur écran géant. Giove A, un gros cube de 602 kilogrammes fabriqué par la société britannique SSTL, doit être placé en orbite moyenne, à 23 000 kilomètres d'altitude. Il va servir à valider plusieurs technologies nouvelles, dont l'horloge atomique la plus exacte jamais envoyée dans l'espace, une horloge développée par l'entreprise neuchâteloise Temex. Galileo permettra à l'Europe d'acquérir son indépendance dans un domaine stratégique, le positionnement par satellites. Celui-ci est devenu indispensable pour la gestion du trafic aérien, maritime et, de plus en plus, automobile. Le lancement, initialement prévu pour lundi, avait été retardé de deux jours après la découverte d'anomalies dans les stations au sol chargées de suivre le parcours du satellite dans l'espace. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.