Le pape est entré dans la Mosquée Bleue d'Istanbul

ISTANBUL - Le pape Benoît XVI est entré dans la Mosquée Bleue d'Istanbul. Cette visite historique en fait le deuxième chef de l'Eglise catholique à entrer dans une mosquée après Jean Paul II en 2001.Le pape Benoît XVI s'est recueilli en direction de La Mecque comme le font les musulmans. Avant d'entrer dans l'édifice, accompagné du mufti et de l'imam, il avait chaussé des babouches blanches. Cette visite a eu lieu moins de trois mois après la violente polémique générée par ses propos sur l'islam en septembre à Ratisbonne, en Allemagne, quand il avait semblé associer cette religion à la violence.Auparavant, visiblement admiratif, le pape a visité pendant environ une demi-heure la basilique-musée Sainte-Sophie avant de se rendre à la Mosquée Bleue toute proche.Sourire aux lèvres, l'air très détendu, Benoît XVI a écouté avec attention les explications du directeur du musée Haluk Ozözlü tout au long de la visite de l'ancienne basilique aux splendides mosaïques.Il a signé le livre d'or du musée à l'issue de sa visite écrivant une dédicace. Le gouverneur d'Istanbul a offert au pape une poterie représentant une mosaïque de la Vierge à l'enfant.Benoît XVI a confié avoir appris "beaucoup de choses en peu de temps" et offert des cadeaux au gouverneur d'Istanbul, au directeur du musée et au traducteur.Construite au 6e siècle, la basilique dédiée à la "Sainte Sagesse" a été convertie en mosquée en 1453, lors de la conquête de Constantinople, qui a pris le nom d'Istanbul sous les Ottomans. Après la chute de l'empire ottoman et la proclamation d'une république turque laïque, la mosquée a été transformée en musée en 1935.Mais l'édifice reste cher tant aux chrétiens qu'aux musulmans. Les islamistes turcs voient dans la visite papale la preuve que les chrétiens comptent à nouveau faire de Sainte-Sophie une église alors qu'ils appellent pour leur part à la retransformer en mosquée.Erigés de part et d'autre de la place de Sultanahmet, dans le centre historique d'Istanbul, Sainte-Sophie et la Mosquée Bleue reflètent la diversité de l'héritage d'une ville à la croisée de l'Orient et de l'Occident, capitale successivement des empires romain, byzantin et ottoman.La police turque a déployé des centaines d'hommes pour assurer la sécurité de la visite du pape. Le pape a ensuite rejoint la Mosquée Bleue en voiture. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.