Le Pakistan demande au pape de "retirer" ses déclarations

ISLAMABAD - Le parlement pakistanais a adopté une résolution demandant au pape de "retirer ses propos" liant l'islam à la violence. Le ministère pakistanais des Affaires étrangères a lui dénoncé "l'ignorance" du souverain pontife sur la religion musulmane."Les remarques péjoratives du pape sur la philosophie du djihad (guerre sainte) et le prophète Mahomet ont blessé les sentiments du monde musulman et présentent le danger de répandre l'acrimonie parmi les religions", affirme la résolution adoptée à l'unanimité par l'assemblée nationale pakistanaise."Cette assemblée demande au pape de retirer ses propos dans l'intérêt de l'harmonie entre religions", ajoute le texte, adopté à l'initiative d'un élu islamiste.De son côté, le ministère des Affaires étrangères a qualifié les propos du pape de "regrettables" et dénoncé son "ignorance" de l'islam. "Quiconque affirme qu'il existe de manière inhérente quelque chose de malfaisant ou d'inhumain dans l'islam ne fait que montrer sa propre ignorance de cette grande religion", a affirmé la porte-parole du ministère Tasnim Aslam.De telles remarques sont "regrettables" et "ne font qu'accroître le fossé entre religions que nous nous efforçons avec ardeur de combler", a-t-elle ajouté.En visite mercredi en Allemagne, le pape avait implicitement dénoncé le rapport de l'islam à la violence, notamment concernant le "djihad", et son manque de lien avec la raison, à l'opposé, selon lui, du christianisme. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.