Le Hamas et le Fatah ne parviennent pas à imposer la trêve à Gaza

GAZA - Les responsables du Fatah et du Hamas ont échoué à imposer un cessez-le-feu dans la bande de Gaza. Selon la presse, Israël envisage une incursion militaire, craignant que les troubles interpalestiniens n'entraînent des attaques contre l'Etat hébreu.Selon les journalistes présents, des combats ont éclaté dans la ville de Gaza, dont les rues étaient toujours en partie désertées par les habitants. Ces affrontements ont toutefois été moins violents que lors des trois derniers jours, au cours desquels 28 Palestiniens ont été tués.Dans le centre de Gaza, des hommes armés des deux camps s'affrontaient par intermittence à partir de leurs positions établies notamment dans les hautes tours d'habitations, ont indiqué des témoins. Aucune victime n'a été recensée dans l'immédiat.Dans la nuit de samedi à dimanche, deux obus de mortier ont été tirés contre le QG de la garde présidentielle, contrôlée par Mahmoud Abbas, situé à une centaine de mètres de ses bureaux, a indiqué un responsable de cette force. Le président palestinien est basé à Ramallah, en Cisjordanie.Les directions politiques des deux mouvements, engagés dans des combats acharnés depuis le 25 janvier, ne parviennent pas à imposer un cessez-le-feu conclu vendredi entre M. Abbas et le chef du Hamas en exil à Damas, Khaled Mechaal.Israël suit de très près ce qui se passe dans les territoires. Selon le journal "Haaretz", l'Etat hébreu a accéléré les préparatifs d'une éventuelle incursion militaire dans la bande de Gaza par crainte d'une reprise des attaques contre le territoire israélien à la faveur des combats entre Palestiniens. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.