Le froid continue de perturber l'Europe: deux morts en France

PARIS - Le froid a fait deux morts en 24 heures en France. Il a entraîné l'annulation de dizaines de vols et désorganisé les transports dans plusieurs pays d'Europe. Mais la mobilisation des autorités a permis de limiter les dégats. Aide accrue aux sans abris, déneigement des axes routiers, équipements spéciaux pour les véhicules, autant de mesures qui ont commencé à produire leurs effets. Cela n'a pas empêché une femme de 52 ans de mourir de froid en France, un des pays les plus touchés. Le corps de la victime, malade et pauvre, a été découvert dans le jardin de son petit cabanon en bois du Mans, où la température a chuté à -3 degrés dans la nuit. Un premier mort avait été signalé mercredi après-midi, un sans-abri découvert dans sa voiture à Lyon. En revanche les conditions de circulation étaient nettement meilleures que mercredi dans l'Hexagone, où plusieurs milliers de personnes étaient restés bloqués sur les routes. Le trafic restait toutefois difficile dans certaines régions de Bretagne, où le mercure est descendu jusqu'à -10 degrés, et dans le Nord près de la frontière belge. Dans le Plat Pays, la côte de la mer du Nord s'est réveillée sous un manteau neigeux atteignant 15 centimètres. Le trafic aérien a été sérieusement perturbé à l'aéroport de Charleroi (sud), plusieurs vols ayant dû être annulés en raison des conditions climatiques, notamment d'un important brouillard. La désorganisation était plus prononcée en Europe de l'Est et du Nord, pourtant habituée aux basses températures. Près d'une cinquantaine de vols ont été annulés sur l'aéroport de Prague. La circulation automobile a aussi été perturbée autour de Vienne et en Pologne par d'abondantes chutes de neige. En Suède, d'importantes chutes de neige accompagnées de vents forts ont privé plus de 3700 personnes d'électricité dans le sud du pays. De nombreux trains ont été annulés. En Europe de l'ouest, en revanche, l'organisation semblait payer même si les conditions météo restent mauvaises. Les abondantes chutes de neige tombées sur l'Allemagne n'ont ainsi pas provoqué le chaos annoncé sur les routes. Les trains circulent normalement. Des vols, mais en nombres limités, ont été retardés dans les aéroports. Le Royaume-Uni vit quant à lui son mois de décembre le plus froid depuis 1996. Les températures ont plongé à -11 degrés en Ecosse et dans le nord-est de l'Angleterre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.