Le Festival de Cannes sous le signe du "Zodiac"

BERNE - Le Festival de Cannes est sous l'influence du "Zodiac". Ce polar américain relate comment la folie énigmatique d'un meurtrier en série a terrorisé une population entière et bouleversé la vie de ceux qui ont voulu résoudre ce mystère.Cette superbe mécanique signée David Fincher et inspirée d'un fait divers qui a traumatisé la région de San Francisco à partir de la fin des années 60 arrive dans la course à la Palme d'or en même temps qu'un film roumain stupéfiant sur l'avortement, réalisé par Cristian Mungiu, lui aussi invité pour la première fois en compétition officielle.Plus de la moitié des réalisateurs des 22 films en lice concourent pour la première fois pour la Palme d'or. Ce choix exprime la volonté du Festival de mettre à profit son 60e anniversaire pour démontrer la vitalité du 7e art.Déjà distribué aux Etats-Unis, "Zodiac" restitue avec une minutie envoûtante la vaine course poursuite d'un tueur en série dans laquelle une poignée d'enquêteurs de police et de journalistes sacrifieront beaucoup d'énergie, d'illusions, parfois aussi leur vie de famille, voire leur santé psychique.L'homme qui massacre des couples isolés et nargue police et médias par des messages codés et des fanfaronnades morbides va devenir une obsession, voire une addiction, pour l'enquêteur David Toschi (Mark Ruffalo), le journaliste Paul Avery (Robert Downey Jr) et plus encore pour le jeune caricaturiste de presse Robert Graysmith (Jake Gyllenhaal)."L'esprit humain est à la recherche d'une vérité, d'une logique à trouver dans le chaos", a analysé devant la presse David Fincher, un maître du thriller psychologique ("Seven", "Panic room"), qui a vécu enfant la psychose suscitée par ce fait divers.A l'instar d'un film comme "Les Hommes du président", d'ailleurs cité en référence par Fincher, le film s'interroge aussi sur les mutations des Etats-Unis, la capacité de la presse à résister à la manipulation, ou l'influence croissante de la télévision. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.