Le Conseil de sécurité dépêche une mission au Kosovo

BELGRADE - Une mission diplomatique du Conseil de sécurité de l'ONU entame son travail en Serbie et au Kosovo, dont 90% des habitants demandent l'indépendance. Elle doit permettre de sonder les positions à Belgrade et Pristina sur la question du statut futur de la province serbe.Les diplomates rencontreront le président serbe Boris Tadic, le Premier ministre serbe par intérim Vojislav Kostunica et plusieurs dirigeants kosovars. Ils se rendront vendredi et samedi dans des villages albanophones du Kosovo ainsi que dans des enclaves serbes de la province administrée par l'ONU depuis 1999.La mission sera conduite par le représentant permanent de la Belgique auprès de l'ONU Johan Verbeke. Elle comprendra ses 14 homologues du Conseil de sécurité.Le plan présenté le mois dernier par l'émissaire de l'ONU Martti Ahtisaari prévoit l'indépendance à la province, mais sous la supervision de l'Union européenne (UE). La police de l'UE ainsi qu'une force de maintien de la paix de l'OTAN de 16'500 hommes serait mobilisée et les 100'000 Serbes du Kosovo conserverait le droit à l'autodétermination.Or la Russie, qui possède un droit de veto au Conseil de sécurité, soutient la position de la Serbie, qui demande davantage de négociations pour déterminer une solution de compromis.Mais les puissances occidentales, au premier rang desquelles les Etats-Unis, affirment qu'aucun compromis n'est possible et qu'il faut trancher au plus vite la question de l'avenir du Kosovo, incertain depuis 1999. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.