L'aéroport de Beyrouth une nouvelle fois frappé par Israël

BEYROUTH - L'aviation israélienne a tiré deux roquettes contre une piste de l'aéroport international de Beyrouth, rapportent des témoins. Une nouvelle salve de roquettes tirées depuis le territoire libanais s'est elle abattue sur l'Etat hébreu.D'épaisses colonnes de fumées se dégageaient du tarmac de l'aéroport, à proximité de la banlieue sud de Beyrouth, bastion du mouvement chiite Hezbollah. C'est la troisième fois que cet aéroport est bombardé depuis le déclenchement des hostilités entre le Hezbollah et Israël mercredi.L'aviation israélienne a également bombardé au cours des dernières 48 heures deux bases aériennes militaires, dans la plaine de la Békaa (est) et au Liban nord. L'aéroport de Beyrouth était fermé au trafic depuis le bombardement de deux de ses trois pistes il y a 24 heures.Mais, peu avant le nouveau raid, quatre avions de ligne de la compagnie libanaise Middle East Airlines ont pu décoller à vide pour aller se mettre à l'abri sur l'aéroport d'Amman.Une nouvelle salve de cinq roquettes, tirées depuis le territoire libanais, s'est elle abattue vendredi matin à Safed, dans le nord d'Israël, sans faire de blessés, a indiqué une source militaire.Les roquettes ont causé des dégâts matériels uniquement, notamment dans des maisons et des commerces, a précisé cette même source. Plus tôt, deux autres roquettes de type katioucha étaient tombées près d'un kibboutz (village collectiviste) près de la frontière libanaise, sans faire de victimes.La veille, deux civils israéliens avaient été tués et plus de cent avaient été blessés par une pluie de roquettes tirées par le Hezbollah libanais sur le nord d'Israël alors que l'aviation israélienne menait des raids meurtriers au Liban. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.