L'abbé Pierre sera inhumé dans l'intimité à Esteville

PARIS - L'abbé Pierre, décédé à l'âge de 94 ans, aura droit à un deuil ou à un hommage national, a indiqué la présidence française. Mais il sera inhumé dans l'intimité à Esteville, en Seine-Maritime.Les obsèques auront lieu en fin de semaine, à une date qui reste à fixer. Une messe pourrait avoir lieu à la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, indique Emmaüs France. Le deuil national est décidé sur décret du président de la République, comme ce fut le cas pour les anciens présidents François Mitterrand (1996) et Georges Pompidou (1974), ou encore au moment des attentats du 11 septembre 2001.Un hommage national avait été décidé lors du décès de l'océanographe Jacques-Yves Cousteau (1997), de l'ancien premier ministre Jacques Chaban-Delmas (2000) ou du pape Jean-Paul II (2005).L'abbé Pierre sera ensuite inhumé dans la plus stricte intimité à Esteville en Seine-Maritime où le mouvement Emmaüs possède une "halte". Georges Legeay, le premier compagnon d'Emmaüs et Lucie Coutaz, qui avait fait de la résistance avec l'abbé pendant la guerre et qui devint sa secrétaire particulière par la suite, y sont aussi enterrés."Il n'a pas organisé ses obsèques. Il a souhaité que tous les compagnons d'Emmaüs soient présents et qu'il soit enterré à Esteville", a déclaré Laurent Desmard, secrétaire particulier de l'abbé Pierre, lors d'une conférence de presse organisée à Paris.Dès mercredi, le cercueil du fondateur d'Emmaüs sera exposé au public dans la chapelle de l'hôpital du Val de Grâce, où il est décédé. Le mouvement de solidarité fondé par l'abbé Pierre se propose aussi organiser "un temps de rassemblement" dans la semaine à Paris "pour ceux qui voudront se retrouver ensemble". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.