La Suisse et la France veulent renforcer leur coopération militaire

PARIS - Le chef du Département fédéral de la défense (DDPS) Samuel Schmid a rencontré son homologue française Michèle Alliot-Marie à Paris. La Suisse et la France ont convenu de renforcer leur coopération en matière de sécurité face à la menace terroriste."La Suisse et la France, pays voisins, sont concernés de la même façon par le terrorisme international", a rappelé Mme Alliot-Marie lors d'une conférence de presse à l'issue de la rencontre de travail. "En outre, les répercussions de l'immigration illégale suscitée par la crise en Afrique se font également sentir en Suisse", a-t-elle ajouté.La ministre de la défense française a salué la perspective d'un renforcement de la collaboration des deux pays en matière militaire et humanitaire. M. Schmid a soutenu Mme Alliot-Marie sur ce point, rappelant les liens de bon voisinage qui unissent la Suisse et la France.Avant sa rencontre avec Mme Alliot-Marie, Samuel Schmid a assisté à une présentation du Groupement d'intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN). L'unité antiterroriste a été fondée en 1974 à Paris et son quartier général se trouve à Satory, au sud de la capitale française.Ces troupes d'élites d'environ 120 hommes ont, au cours de leurs histoire, libéré près de 600 otages et neutralisé plus de 1000 criminels. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.