La statue colossale de Ramsès II traverse le Caire

LE CAIRE - Des centaines de milliers de Cairotes ont assisté au voyage, depuis le centre de la capitale égyptienne, d'une statue colossale de Ramsès II sur un énorme convoi motorisé pour un déménagement controversé vers le quartier des Pyramides."Ramsès doit être heureux. Il nous aurait maudits dans sa tombe si nous n'avions pas sorti sa statue de cet inimaginable chaos de pollution et de laideur", a confié le chef des antiquités égyptiennes.Une foule immense s'est pressée tout au long des 30 kilomètres du trajet, de la gare centrale, où la statue était dressée depuis un demi-siècle, aux abords du désert, après avoir longé le Nil et le musée archéologique où repose la momie de l'illustre pharaon.Installée dans le centre-ville par Nasser dans une grande célébration nationaliste, la statue haute de onze mètres et d'un poids de cent tonnes était devenue grise de crasse, étouffée par les gaz d'échappement.Après dix ans de controverses et d'expertises, c'est vendredi à 01H00 que le convoi s'est ébranlé. Transporté en position verticale, enveloppé dans une structure protectrice de fer remplie de mousse pour absorber les chocs, le colosse en granit rouge est arrivé dix heures plus tard sur le plateau de Giza, accueilli par M. Hawass, et le ministre de la culture Farouk Hosni."Ramsès, notre grand pharaon, va pouvoir reposer au coeur du Grand musée égyptien qui verra le jour en 2010", a lancé M. Hawass. Pour lui, la réussite du convoyage signifie qu'"aujourd'hui, nous, les Egyptiens, avons réussi à transporter par nos propres moyens la statue, alors que c'étaient les étrangers qui jadis s'occupaient de nos antiquités".Le patron des antiquités n'avait pas été épargné auparavant par les critiques, s'étant même fait accuser par un de ses prédécesseurs, Abdel Halim Nour al-Din, d'avoir organisé ce transfert pour plaire à Israël.D'autres ont fustigé le coût de l'opération, 6,2 millions de livres (1,34 million de francs) ou encore une atteinte à l'identité du centre-ville.Grand conquérant, Ramsès II, qui régna de 1279 à 1213 avant J.C., est le plus connu des pharaons. La statue a été découverte en 1882 à Mit Rahina, dans l'enceinte du grand temple de Ptah de Memphis, première capitale pharaonique. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.