La salle clouée par le souvenir du 11-Septembre

WASHINGTON - Le procès destiné à fixer la peine de Zacarias Moussaoui pour sa complicité avec les auteurs des attentats du 11-Septembre a été largement marqué mardi par l'évocation des appels au secours à bord des avions. Le prévenu s'est montré indifférent.L'accusation mène depuis lundi les débats devant le tribunal fédéral d'Alexandria (Etat de Virginie, près de Washington), où se déroule le procès à l'issue duquel Moussaoui risque la peine de mort.Mais avant de tenter de prouver qu'il a "tué" des victimes du 11 Septembre 2001 en mentant lors de son arrestation -trois semaines avant les attentats- pour protéger ses complices et permettre les attentats, le ministère public prend soin de planter le décor.Devant les dix hommes et sept femmes qui forment le jury (12 membres et leurs cinq suppléants), le procureur David Raskin a lu, en milieu d'après-midi, des extraits d'appels de passagers à bord des avions détournés qui ont plongé la salle dans un silence atterré.Le 11 septembre à 8h19, Betty Ong, hôtesse du vol 11 d'American Airlines parti de Boston à destination de Los Angeles à 7h59 a appelé un des centres de réservations de la compagnie: le tout premier appel au secours."Le cockpit ne répond pas. Une personne est poignardée en classe affaire. Nous ne pouvons pas respirer. Je ne sais pas, je crois que nous sommes en train d'être détournés", a-t-elle dit. La conversation a duré 25 minutes. L'appareil s'est écrasé à 8h46, contre la tour Nord du World Trade Center.D'autres témoignages, provenant des vols United Airlines 175 (projeté contre la tour sud), American Airlines 77 (Pentagone) et United Airlines 93 (Pennsylvanie) on été évoqués.Moussaoui n'a pas réagi. A l'issue des deux audiences de l'après-midi et comme tous les jours après la sortie de la juge et du jury, il a dit "Que Dieu bénisse Oussama ben Laden", dans une salle encore remuée par ces témoignages. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.