La Russie appelle Téhéran à suspendre son programme nucléaire

MOSCOU - La Russie, allié traditionnel de l'Iran, a appelé Téhéran à suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium. Moscou estime que la République islamique, qui a annoncé une accélération de son programme nucléaire, s'engage dans la mauvaise voie."Nous espérons que l'Iran comprendra bien l'inquiétude de la communauté internationale et fera les pas (nécessaires) pour le respect" des exigences de l'agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), a indiqué le porte-parole de la diplomatie russe, Mikhaïl Kamynine, cité par l'agence Itar-Tass."Les décisions (de l'AIEA) comprennent un appel à la suspension de toutes les activités d'enrichissement d'uranium, y compris les recherches scientifiques", a-t-il ajouté.L'Iran a annoncé mardi avoir réussi à enrichir de l'uranium et décidé d'accélérer son programme nucléaire pour produire du combustible pour ses futures centrales. La République islamique défie ainsi le Conseil de sécurité de l'ONU.La Russie, allié traditionnel de l'Iran dans la région, propose depuis des mois en vain d'enrichir l'uranium iranien sur son propre territoire pour lever les craintes d'Israël et des pays occidentaux. La diplomatie russe s'est toujours montrée opposée à des sanctions contre le régime des ayatollahs.Pour sa part, la presse iranienne a célébré mercredi dans l'unanimité l'entrée de son pays dans le "club atomique". "Le cycle du combustible nucléaire est achevé, le chemin d'un Iran fort est ouvert", a titré en une le quotidien conservateur "Resalat"."L'Iran a rejoint le club atomique", a clamé le journal réformateur "Hambastegi," avec une photo du président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad, le visage fermé et le doigt tendu en avant.Au centre, le quotidien "Shargh" a publié une grand photo, sur laquelle deux jeunes Iraniens en costume traditionnel tiennent chacun à bout de bras un tube contenant de l'oxyde d'uranium, sur fond de drapeau iranien flanqué du symbole atomique, et surmonté par une colombe.L'enrichissement d'uranium a été accompli à l'aide d'un assemblage en "cascade" de plusieurs dizaines de centrifugeuses, dont la télévision iranienne a montré de nombreuses images dans ses éditions du matin mercredi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.