La presse du Golfe rejette les regrets du pape

ï - Plusieurs quotidiens du Golfe jugent "insuffisants" les regrets du pape Benoît XVI pour ses propos sur l'islam. Ils réclament toujours les excuses du souverain pontife pour apaiser la colère des musulmans."Ce qui est exigé, ce sont des excuses claires du pape", titre le quotidien saoudien "Al-Jazira", qui estime que ses déclarations sont "préjudiciables" aux musulmans. "Il ne suffit pas de dire que le pape ne pensait pas les offenser ou que ses propos ont été mal interprétés", poursuit le journal."Le pape du Vatican est en mesure d'influer négativement ou positivement sur le dialogue entre les religions et les civilisations. Le moindre de ses propos est très significatif. Ne pas présenter des excuses est de nature à étendre" les protestations, indique-t-il encore.Même tonalité au quotidien "Al-Madina" qui exige "un communiqué du pape en personne, présentant des excuses claires et innocentant l'islam et son prophète (Mahomet) de tout ce qui est contenu dans les déclarations" de Benoît XVI.En visite en Allemagne mardi, Benoît XVI a tenu des propos sur l'islam et le djihad traitant des rapports entre religion et violence, qui ont provoqué un tollé dans le monde musulman. Le pape a présenté samedi ses regrets et fait savoir par une déclaration officielle qu'il était "absolument désolé" d'avoir pu offenser les croyants de l'islam."Son refus de présenter des excuses confirment que ses déclarations n'étaient pas anodines", estime le quotidien "Al-Youm". "Après tout, présenter des excuses, ce n'est pas faire de concession. Au contraire, c'est l'expression même de la tolérance. Il devrait se hâter de présenter des excuses pour ces propos s'il veut sauvegarder les relations entre les religions", écrit "Al-Khaleej" des Emirats arabes unis. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.