La plus grande reconstitution de l'histoire napoléonienne

BRNO - Des régiments de volontaires venus de toute l'Europe ont revécu la bataille d'Austerlitz devant des dizaines de milliers de spectateurs. Il s'agissait du plus grand spectacle historique napoléonien jamais organisé de mémoire de grognards. Deux personnes, une touriste et un figurant ont été blessés pendant la reconstitution de cette bataille considérée par les experts comme un chef d'oeuvre d'art tactique et militaire. Pendant plus d'une heure et demi, plus de 3500 fantassins, hussards, artilleurs et autres cavaliers en grand uniforme ont revécu un des épisodes de la bataille, l'attaque de l'avant-garde autrichienne du maréchal-lieutenant Kienmayer contre le village de Telnitz, l'arrivée du maréchal Davout et la saute du Lion de Soult. Le spectacle qui a réuni 30 000 spectateurs payants dans des tribunes et au moins autant sur la colline voisine, est "une des plus grandes reconstitutions historiques de la période napoléonienne" et un des plus chers, selon les organisateurs. C'est un Américain de Virginie (Etats-Unis), Mark Schneider qui a incarné Napoléon, ce qui a laissé les inconditionnels de l'empereur mi-figue mi-raisin. Quel que soit leur pays d'origine, les "reconstitueurs" appartiennent à des associations historiques très soucieuses d'exactitude, que ce soit pour les armes, les uniforme ou les galons qui ornent leur bonnet à poil et leurs tricornes. Pour eux, il ne s'agit pas de folklore, mais "d'histoire vivante". Le 11 frimaire de l'an XIV, 71 000 soldats de la Grande armée ont mis en déroute en moins de six heures les 91 000 hommes des troupes russes et autrichiennes. L'affrontement laissa 19 000 morts et blessés du coté des vaincus, 9000 de l'autre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.