La famille de Milosevic veut des funérailles d'Etat à Belgrade

LA HAYE - La famille de Slobodan Milosevic veut des funérailles d'Etat à Belgrade pour l'ex-président yougoslave, a indiqué un des conseillers juridiques de M. Milosevic, Me Zdenko Tomanovic. Cette perspective a été exclue par le président serbe Boris Tadic."La famille veut des funérailles d'Etat", a déclaré M. Tomanovic en précisant qu'elle ne demandait pas son inhumation dans l'Allée des Grands où sont enterrés des personnages importants de l'histoire serbe, contrairement à ce qu'il avait indiqué un peu plus tôt à la presse.Le président serbe Boris Tadic a exclu des funérailles d'Etat pour Slobodan Milosevic en raison de son rôle dans l'histoire récente de l'ex-Yougoslavie.L'ancien président était jugé depuis plus de quatre ans à La Haye pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité pour les trois guerres qui ont déchiré l'ex-Yougoslavie dans les années 1990 (Croatie, Bosnie, Kosovo), faisant plus de 200'000 morts.Le parti du Premier ministre serbe Vojislav Kostunica a indiqué de son côté qu'il respecterait la décision de la justice sur un possible retrait du mandat d'arrêt contre l'épouse de Slobodan Milosevic lui permettant d'assister à un éventuel enterrement de son époux en Serbie.L'avocat de Mirjana Markovic, Me Zdenko Tomanovic, a déposé une demande en ce sens au tribunal chargé du dossier, a indiqué Ivana Ramic, porte-parole de cette institution."Nous pouvons attendre la décision du tribunal (...), le parti n'a aucune intention d'influer sur la décision du tribunal et nous devons tous la respecter", a déclaré un porte-parole du Parti démocratique de Serbie (DSS), Andreja Mladenovic.La question du lieu des obsèques de Slobodan Milosevic, décédé samedi à La Haye, se heurte en effet aussi aux charges qui pèsent sur Mme Markovic et qui pourraient l'empêcher d'assister à des funérailles en Serbie. Le président serbe a de son côté refusé de gracier la femme de l'ex-président. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.