Israël ne projette pas d'attaquer l'Iran ou la Syrie, selon Peres

LONDRES - Israël n'a pas pour projet d'attaquer l'Iran ou la Syrie, a affirmé le vice-premier ministre israélien Shimon Peres. Il a précisé que l'Etat juif était déjà "complètement absorbé" par le Liban et la bande de Gaza.C'est à la communauté internationale de s'occuper de Téhéran, a ajouté M. Peres dans une interview à la BBC diffusée mardi soir. "Je ne pense pas qu'ils (l'Iran et la Syrie) nous attaqueront (...) et nous ne les attaquerons pas car je pense que l'Iran est un problème international. Ce n'est pas à nous de traiter ce problème. Nous ne voulons pas le transformer en un conflit irano-israélien. Nous sommes (déjà) complètement absorbés", a-t-il dit."Tous les missiles, toutes les roquettes proviennent soit d'Iran, soit de Syrie", selon M. Peres, qui a ajouté: "Nous n'aurions pas attaqué le Liban, nous n'aurions pas attaqué le Hezbollah, nous n'aurions même pas attaqué le Hamas s'ils ne nous avaient pas attaqué et provoqué. Ce n'est pas notre choix, c'est l'absence d'alternative qui nous a amené à cette confrontation".L'armée israélienne a intensifié mardi ses raids meurtriers contre l'armée libanaise et bombardé des objectifs civils au Liban, au septième jour d'une offensive destructrice qui a fait 254 morts et poussé au départ des dizaines de milliers de personnes.L'ONU a lancé un cri d'alarme à Beyrouth sur la situation humanitaire "catastrophique" du Liban, avec le déplacement d'un demi-million de personnes fuyant les bombardements israéliens.Un cessez-le-feu a été écarté pour le moment par les protagonistes, malgré l'ébauche d'une amorce diplomatique sur la question du déploiement d'une force internationale au Liban sud, près de la frontière avec Israël, proposée par le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan et non exclue par l'Etat juif.L'armée israélienne a affirmé poursuivre pendant "encore au moins une semaine" son offensive contre le Liban, la plus violente depuis l'invasion israélienne du pays du Cèdre en 1982. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.