Irak: une explosion a endommagé une importante mosquée chiite

Une explosion s'est produite à la Mosquée d'Or de Samarra, haut lieu du chiisme irakien. Deux minarets se sont écroulés, a affirmé un responsable. Quelques heures plus tard, quatre mosquées sunnites étaient attaquées.Craignant un nouveau cycle de violences intercommunautaires -celui de l'an dernier avait fait des dizaines de milliers de morts- le gouvernement irakien a imposé un couvre-feu illimité à Bagdad et à Samarra, ville sunnite située à 120 km au nord de Bagdad.Les forces américaines et irakiennes se sont déployées autour du site et des hélicoptères le survolaient dans l'après-midi. La destruction du dôme de ce mausolée le 22 février 2006 dans un attentat n'avait fait aucune victime mais avait été l'étincelle qui avait provoqué une explosion des violences confessionnelles en Irak.Les condamnations et les appels au calme n'ont pas tardé à se multiplier en Irak et à travers le monde. Mais, quelques heures après l'attaque de Samarra, quatre mosquées sunnites ont été attaquées à Bagdad et à Iskandariyah, à 60 km au sud de la capitale. Dans cette dernière ville, trois édifices religieux ont été la cible d'attentats à la bombe. Une autre mosquée a été incendiée dans le quartier mixte de Bayaa, dans le sud-ouest de Bagdad.Par ailleurs, trois soldats américains ont perdu la vie lundi et mardi dans plusieurs attaques dans le pays. Ces décès portent à 31 le nombre de militaires américains tués depuis début juin. A Mandeli, cinq policiers ont péri lors d'un attentat suicide commis contre un poste de police. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.