Irak: recherches lancées pour retrouver les otages britanniques

BAGDAD - Les forces américano-irakiennes ont lancé plusieurs opérations nocturnes à Bagdad, afin de retrouver les cinq Britanniques enlevés la veille. Certains responsables ont pointé du doigt la milice chiite de l'Armée du Mehdi.Les perquisitions nocturnes ont été menées en plusieurs quartiers de la capitale, notamment dans le vaste bidonville chiite de Sadr City, bastion de l'Armée du Mehdi, la milice de l'imam radical Moqtada Sadr.Selon les habitants de ce quartier, des véhicules blindés américains ont détruit les murs d'enceinte d'au moins sept habitations pour ouvrir la voie aux soldats pénétrant dans leur sillage. Plusieurs personnes ont été arrêtées lors de ces opérations.Le premier ministre britannique Tony Blair avait affirmé mardi en Libye que "tout serait fait" pour la libération de ces otages. Le comité de crise "Cobra" devait par ailleurs tenir une nouvelle réunion de crise dans l'après-midi à Londres, après une première réunion mardi.Les cinq Britanniques ont été enlevés par plusieurs dizaines d'hommes portant l'uniforme des commandos de la police irakienne, qui ont fait irruption mardi après-midi dans un bâtiment dépendant du ministère des finances.Il s'agit de quatre employés de la société de sécurité canadienne Garda World et de leur client, salarié d'une entreprise américaine de management.Selon Andrew White, vicaire anglican à Bagdad, cet enlèvement pourrait constituer une mesure de représailles à la mort vendredi à Bassorah d'un chef de la milice chiite, tué par des forces spéciales irakiennes appuyées par l'armée britannique. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.